1/10

LUMIÈRE NATURELLE, Mots clés (exercice), Groupe de travail sur la pratique, 2015
NATURAL LIGHT, Key words (exercise), Groupe de travail sur la pratique, 2015



DÉMARCHE/

/
Grandement influencée par ma banlieue d’enfance, ma pratique artistique s’articule principalement autour du genre du portrait. Que ce soit par la photo, la vidéo ou par l’écrit, mes recherches découlent de mes expériences et mon passé lavallois; il fait partie intégrante de mes réflexions et a façonné ma façon de percevoir et de questionner notre rapport aux autres.

Pour chaque projet, je crée des séries d’images minimalistes à échelle humaine où les participants sont placés dans des environnements neutres et uniformes. Ils sont ensuite filmés et/ou photographiés devant un arrière-plan simple et dénudé de références. Ce qui m’intéresse spécifiquement, c’est le langage corporel; comment nos gestes et nos attitudes parlent de qui nous sommes et révèlent une partie de notre personnalité. Comment arrivons-nous à nous distinguer les uns des autres dans des contextes en apparence homogènes? Comment notre personnalité, notre individualité, s’exprime-t-elle et est-elle perçue par les autres?

À la manière d’études scientifiques de psychologie sociale, ma caméra enregistre les gestes, les expressions et les attitudes de chacun. Puis au montage, à l’impression et/ou à la mise en espace, c’est en utilisant les formes de la répétition et de la comparaison que j’accentue les contrastes et arrive ainsi à rendre apparentes les subtiles nuances qui nous caractérisent. Cette démarche me permet d’aborder les thèmes d’identité et d’individualité tout en proposant une réflexion sur notre rapport aux autres.



BIO/

/
Diplômée de l’Université du Québec à Montréal en communications (2004) et de l’Université Concordia en arts visuels (baccalauréat 2009 et maîtrise 2012), Jacinthe Robillard se sert de la photographie, de la vidéo et de l’écriture pour créer des séries de portraits complexes dans des environnements neutres et homogènes. Soutenu par le Conseil des Arts et des Lettres du Québec et récompensé par le Dora Morrow Fellowship for Excellent Achievement in Visual Arts, son travail artistique a été présenté dans diverses expositions individuelles au Québec et au Canada (Eastern Edge, VU Photo, les Territoires, DARE-DARE et Verticale) en plus de différentes expositions de groupes locales et internationales (Centro National de las Artes de Mexico, Museo Amparo de Puebla au Mexique, Musée de l’Élysée de Lausanne en Suisse, Centre Canadien d’Architecture de Montréal, Maison des arts de Laval, Espace F de Matane, etc.).

Grâce à son projet l'étendue de mes connaissances Jacinthe est l’une des deux artistes canadiennes et la seule Québécoise à être sélectionnée parmi les 50 artistes internationaux qui composent le projet d’exposition et d’édition reGeneration3 : 50 photographes de demain du Musée de l’Élysée de Lausanne, qui voyage de l’Europe aux Amériques, en passant par l’Asie et l’Afrique jusqu’en 2020.

Impliquée dans le paysage culturel des centres d’artistes depuis le début de sa carrière, elle est l’une des cofondatrices du centre le Cabinet, espace de production photographique, maintenant devenu L'imprimerie, un organisme sans but lucratif voué à la recherche et à la production photographique. Ses œuvres se retrouvent dans différentes collections privées et publiques, dont celles de la Ville de Laval, des Caisses Desjardins et du Musée de l’Élysée de Lausanne. Originaire de Laval, Jacinthe Robillard vit et travaille à Montréal.



ARTIST STATEMENT + BIO/

In my artistic practice, there’s a part of what I do that comes from spending time with a specific group of people. First, to observe and immerse myself to be part of this new environment. And second, to accumulate data by collecting images (moving and still) to produce a body of work. I like making connexions with people and I thrive on encounter. This is my way to understand better and to explore truthfully.

For the last few years, I’ve been mostly working with photo and video to portrait people of my surroundings. Sometimes it is people I know, but most recently I’ve added strangers. I am fascinated with body language, more specifically trying to understand how does our gesture and attitude speaks of who we are and reveals a more intimate part of our self, consciously or not. The French novelist Françoise Sagan said : “The mundane is rich, every human being is multiple, different and complex at the same time…” and that’s what I’m trying to convey in my practice. How are we our self, on a daily basis, when we all look alike? What does it mean to be one self? How is uniqueness presented to others?

I grew up on a street where all the houses where in rows, all looking alike and I was greatly influenced by this typical north American childhood suburb. That’s why I explore through portraiture how people from specific groups and/or homogenous environments individualize and differentiate themselves from each other. Video and photography allow me to question the themes of identity and individuality. I like to place participant in a neutral environment, where all the attention is centered on them, sitting at the center of the image. It is in a kind of uniformity that I sound our body language in search of distinctive signs and the heart of my practice lies in the humility revealed in intimacy.

/
Jacinthe Robillard lives and works in Montreal, Quebec. After receiving a BA in Communications from UQÀM (2004), she completed a BFA (2009) and an MFA (2012) from Concordia University. Her work, rewarded by the Conseil des arts et lettres du Québec has been part of solo exhibition in Quebec and Canada (Eastern Edge, VU Photo, les Territoires) and in group shows (Maison des arts de Laval, Canadian Center for Architecture, Fofa Gallery). Her project l'étendue de mes connaissances is presently part of the reGeneration3 that is now travelling from Europe to Asia, passing by America until then end of 2020.

Since 2012, she is co-president and co-founder of le Cabinet, espace de production photographique, a non-profit research and production space for photography that reinforces and stimulates contemporary artistic creation. Robillard teaches photography to adolescents and adults, in highschools and universities and her work is part of private and public collections (Élysée Museum, Desjardins Bank, City of Laval).